L’Amérique Centrale: le bilan

L’heure est au bilan 😉 Qu’avons-nous pensé de l’Amérique Centrale ?  Nous nous revoyons déjà le 10 février au départ de Hanoi à destination de Mexico tout excités et effrayés en même temps de passer de l’Asie à l’Amérique Centrale. Excités d’aller découvrir un continent où nous n’avions jamais mis les pieds et dont nous avons entendu beaucoup de bien. Les Mayas, Cuba, le Guatemala, le Costa Rica, et plein d’autres trucs en « a », tout cela nous fait rêver.  Contrairement à l’Asie, notre trio de tête potentiel (Costa Rica, Cuba et Guatemala) fut quelque peu chamboulé… Nous avons un perdant : Cuba. Un outsider tout à fait inattendu : le Nicaragua. Et deux pays dont nous attendions beaucoup et qui ont surpassé nos attentes : le Costa Rica et le Guatemala. Notre trio de tête final est donc : le Costa Rica, le Guatemala et le Nicaragua, suivi de près par le Mexique, qui fut aussi une très bonne surprise.

Un petit mot sur chaque pays :

  • 2 semaines musicales à Cuba, où nous avons essayé de comprendre leur système communiste, parcouru les ruelles pavées de toutes ces villes colorées, cherché notre chemin au milieu des superbes mogotes de Viñales, sans oublier la plage paradisiaque de Varadero.
  • 3 semaines merveilleuses au Mexique à la découverte des pyramides et de la culture maya ainsi que des villes coloniales toute colorées. Une très bonne surprise !
  • 1 semaine au Belize où nous avons approfondi notre connaissance de la culture maya, eu un premier aperçu de la culture garifuna des Caraïbes et découvert les « chicken bus ».
  • 3 semaines magiques au Guatemala, où nous avons terminé en apothéose la découverte de la culture maya grâce au site de Tikal et aux habits traditionnels des environs du lac Atitlán mais aussi décodé la culture garifuna avec un sosie de Bob Marley et pu admirer de beaux volcans.
  • Un passage furtif de 5 jours au Honduras, où le site maya de Copan vaut la peine pour ses stèles et ses perroquets. Par contre, nous n’avons rien trouvé d’attrayant à la capitale Tegucigalpa.
  • 10 jours magnifiques au Nicaragua, où nous avons finalement décidé de passer tous les jours d’avance que nous avions sur notre planning initial, alors que nous ne comptions qu’y passer furtivement comme au Honduras. Quelle merveilleuse découverte, surtout l’Isla de Ometepe ! Et puis, les gens de ce pays sont d’une gentillesse !!
  • 3 semaines bucoliques et incroyables au beau milieu de la faune et de la flore du Costa Rica. Quelle nature luxuriante ! Sans oublier l’adrénaline des tyroliennes 😉
  • 1 belle semaine au Panama entre îles paradisiaque, route de montagnes, gratte-ciels ainsi que son Canal aux chiffres totalement délirants. Une belle destination qui ne demande qu’à être découverte !

 

Qu’en est-il de la sécurité en Amérique Centrale ?

En lisant les sites des ambassades et de certaines agences de voyage on aurait cru se rendre dans des pays en pleine guerre civile. Cela nous a donné quelques sueurs froides en lisant les conseils du site des Affaires Étrangères Françaises, qui ne recommande pas de voyager sans agence au Guatemala, qui déconseille carrément de mettre les pieds au Honduras et qui relate des vols parfois avec violence au Nicaragua. Nous avons été très prudents (pas de sortie la nuit, pas d’objet de valeur en vue, taxi dans les zones réputées dangereuses…) et nous sommes sentis en sécurité. Les autorités semblent avoir compris l’utilité de maintenir une présence policière et la sécurité dans les zones touristiques. Si les policiers faisaient parfois un peu peur avec leur mitraillette et leur gros gilet pare-balles, nous ne nous sommes jamais sentis en insécurité (hormis à Tegucigalpa, la capitale du Honduras). Enfin, il ne faut pas se leurrer, c’est quand même bien moins sécurisant qu’en Asie (excepté l’Inde) mais l’Amérique Centrale fut, somme toute, une très agréable surprise. La meilleure surprise concernant la sécurité fut Mexico City, ville cosmopolite, jeune et vivante, bien loin de la ville aux mains des gangs de drogue que l’on nous dépeint souvent dans les médias. Certes, la ville est peut-être dangereuse en banlieue mais pas dans le centre-ville.

 

Qu’en est-il de la nourriture ?

Ce fut notre plus grosse déception. Si le Mexique se détache des autres pays par une cuisine plus variée et plus goûteuse, les autres pays servent du Gallo Pinto (riz et haricots rouges) à toutes les sauces. Les plats sont souvent sans saveur, très gras et avalés très vite par les locaux, qui voit dans le fait de se restaurer une nécessité plus qu’un plaisir. Le Gallo Pinto, ça remplit certes, mais c’est gustativement sans intérêt. Pire, on s’en lasse très vite, mais les seules alternatives sont les restaurants de gringos qui servent des hamburgers, pizzas, pâtes et sandwiches.

Parmi ceux qui voyagent pendant un an, il y a deux clans : ceux qui choisissent de faire un tour du monde (sur 2-3-4-5 continents, peu importe) et ceux qui décident d’explorer un seul continent mais à fond. Nous avons choisi la première option. Aurions-nous pu opter pour la deuxième ? Alors que nous aurions pu rester un an en Asie sans se lasser de la nourriture, nous n’aurions jamais pu rester un an en Amérique Centrale, à cause de la nourriture. Après trois mois et demi ici, nous sommes heureux de partir découvrir l’Amérique du Sud, qui malgré la prévalence des pommes de terre et de la viande rouge semble plus alléchante en terme de nourriture que l’Amérique Centrale.

 

Et côté nature?

En Amérique centrale, nous avons été bien servis côté nature, surtout grâce au Costa Rica et ses parcs nationaux luxuriants, mais aussi au Belize et sa plage magnifique de Hopkins ainsi qu’au Nicaragua et son Isla de Ometepe, qui regroupe plage, volcan et jungle.

 

Et niveau culture ?

Si la majorité de l’Amérique Centrale est noyée dans une culture américaine plutôt fade, la culture des Mayas encore présente aujourd’hui dans certaines campagnes fut une vraie découverte. Que ce soit les temples mayas aujourd’hui remis au goût du jour par les archéologues, ou les villes de campagne où perdurent certaines traditions en terme d’habillement, de nourriture et d’habitation. La vraie richesse de ces pays d’Amérique Centrale, notamment au Mexique, Guatemala et au Nicaragua, réside dans cette culture maya, qui malheureusement s’efface petit à petit au profit des multinationales américaines qui savent parler aux jeunes.

 

Et du point de vue du budget ?

C’est là que ça a un peu piqué 😉 Tout est incomparablement plus cher qu’en Asie et le budget peut facilement exploser. Au Laos, notre budget était de 60€/j pour 2 personnes ; il atteint 120€/j au Panama… Rien que le double. Et encore, nous avons modifié notre façon de voyager pour limiter les frais. Là où en Asie nous n’avons jamais cuisiné, et même parfois mangé dans des restos chics, en Amérique Centrale nous avons souvent cuisiné, et presque toujours mangé dans des resto petit-budget. Côté transport, nous avons souvent utilisé les transports pour touristes en Asie, rarement en Amérique Centrale. Nous nous sommes contentés des transports pour locaux. Quelle expérience ces « chicken bus » ! 😉

Contrairement à l’Asie, il y peu de tourdumondistes, de personnes qui voyagent pour plusieurs mois ou de voyageurs « petit budget » en Amérique Centrale. Trop cher ! Nous avons surtout croisé des vacanciers, et ceux qui voyagent pour plusieurs mois sont souvent américains. Bein oui, ils trouvent que ce n’est pas cher ici 😉

Quelques exemples :

 

Asie

Amérique Centrale

Resto Bon marché

3-4€/Pers

10-15€/Pers

Resto Prix moyen

10-12€/Pers

30-40€/Pers

Hébergement Prix Moyen

10-15€/nuit

30-40€/nuit

Location de scooter

7-10€/J

20-25€/J

Laverie

1€/kg

4€/kg

Bref, nous ne pouvons qu’encourager les voyageurs qui peuvent se le permettre d’emprunter les routes de l’Amérique Centrale. Ceci dit, nous avons aussi croisé des voyageurs petit-budget ici, même s’ils sont beaucoup plus rares qu’en Asie. Les pays d’Amérique Centrale sont globalement moins dépaysants qu’en Asie et le budget beaucoup plus important, mais il y a aussi tellement de choses ici que nous n’aurions jamais pu voir en Asie et qui valent vraiment le coup, comme les pyramides et la culture maya, la culture garifuna des Caraïbes, la faune et la flore du Costa Rica, le Canal du Panama, etc. Ce fut une très bonne surprise pour nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *