Argentine: retour à Buenos Aires

Dimanche 18 septembre 2016. Trajet Montevideo – Colonia (Uruguay) – Buenos Aires.

Ce matin, nous devons nous lever trèèès tôt pour rentrer à Buenos Aires. Le lever est fixé à 5h15 pour pouvoir attraper le bus qui passe à 6h04 dans la rue derrière notre casa. A peine sortis de notre casa, un gars nous lance « Marijuana ? Buena marijuana ! » 😉  Nous attrapons notre bus comme prévu, et comme il n’y a bien sûr pas de bouchon à cette heure bien matinale, nous arrivons en 10 minutes au terminal de bus. Première mission accomplie ! Nous sommes juste un peu trop en avance : il n’est que 6h15 😉

Vers 7h30, nous prenons un des bus affrétés par la compagnie de bateaux Buquebus pour nous rendre au terminal de Colonia ; deux heures et demi de trajet en bus pendant lesquelles Miss V piquera un somme alors que Mister J lira. Vers 11h, assis côté fenêtre à bord du ferry, nous quittons l’Uruguay en direction de Buenos Aires.

Buenos Aires: trajet de Colonia à Buenos Aires à bord d'un ferry. Vue sur Colonia.

Buenos Aires: trajet de Colonia à Buenos Aires à bord d’un ferry. Vue sur Colonia.

Oui mais, arrivés au terminal de Buenos Aires, nous ne sommes pas encore tout à fait arrivés car cette fois-ci, nous ne logeons pas dans le centre-ville mais dans le quartier San Telmo. Nous devons donc encore prendre le métro. Faciiile 😉

Il est 13h mais notre appart n’est pas encore prêt ; il le sera dans une demi-heure. Nous en profitons donc pour trouver un petit supermarché et faire nos courses pour le matin, le midi et le soir. Oui, nous boycottons encore et toujours les restaurants de Buenos Aires, beaucoup trop chers pour ce qu’ils servent. Les plats étaient nettement meilleurs et moins chers de l’autre côté de l’estuaire, en Uruguay 😉

Vers 15h, nous découvrons enfin notre appart : un super appartement, tout neuf, tout blanc, tout propre, avec un petit balcon. Tiens, nous ferions bien un peu de lessive à la main puisque nous avons un balcon et qu’il fait beau et très chaud. Et oui, c’est comme cela : quand nous arrivons à Buenos Aires, il fait toujours très beau et très chaud mais après… Nous verrons demain si cela se confirme 😉

Pour fêter notre retour à B.A. (comme ils l’écrivent ici), nous nous offrons une nouvelle petite bouteille de vin ce soir. Après tous nos essais, nous sommes désormais surs et certains de préférer le Cabernet Sauvignon au Malbec 😉

Buenos Aires: un nouveau cabernet sauvignon de tester. Après tous nos essais, nous sommes désomrais surs de préférer le Cabernet Sauvignon au Malbec.

Buenos Aires: un nouveau cabernet sauvignon de tester

 

Lundi 19 septembre 2016. Visite de Buenos Aires.

Et alors, le temps ? Toujours aussi beau et chaud ? Disons que le ciel est bleu mais qu’il ne fait pas très chaud ; il fait même presque froid 😉 Enfin, du moment qu’il ne pleut pas, ça nous va.

Nous commençons notre journée par la visite de notre quartier, San Telmo. Celui-ci ressemble nettement moins à Paris que le centre-ville mais a quand même un certain charme.

Buenos Aires: la Plaza Dorrego, dans le quartier San Telmo

Buenos Aires: la Plaza Dorrego, dans le quartier San Telmo

Buenos Aires: la Plaza Dorrego, dans le quartier San Telmo

Buenos Aires: la Plaza Dorrego, dans le quartier San Telmo

Buenos Aires: la Basilica de Nuestra Señora de Bethlem, dans le quartier San Telmo

Buenos Aires: la Basilica de Nuestra Señora de Bethlem, dans le quartier San Telmo

Buenos Aires: la Basilica de Nuestra Señora de Bethlem, dans le quartier San Telmo

Buenos Aires: la Basilica de Nuestra Señora de Bethlem

Nous prenons ensuite le métro pour rejoindre le centre-ville et découvrir les monuments que nous n’avions pas eu le temps de visiter lors de notre précédent séjour dans la capitale (à cause de la pluie) : la pharmacie Estrella, le théâtre Colón, la Basilique San Francisco,  le Congrès National. Ce dernier fait penser au Capitole de Washington et les Argentins en sont fiers. Ils sont surement tout aussi fiers de tous les Starbucks et Mc Donalds que l’on trouve littéralement à tous les coins de rue de leur capitale… Vive l’influence américaine ! 😉

Buenos Aires: la farmacia Estrella, fondée en 1834 et donc une des plus vieilles pharmacies de la capitale

Buenos Aires: la farmacia Estrella, fondée en 1834 et donc une des plus vieilles pharmacies de la capitale

Buenos Aires: la Basilica San Francisco

Buenos Aires: la Basilica San Francisco

Buenos Aires: el teatro Colón

Buenos Aires: el teatro Colón

Buenos Aires: le Congrès National

Buenos Aires: le Congrès National

Buenos Aires: le Congrès National

Buenos Aires: le Congrès National

Buenos Aires: le Congrès National

Buenos Aires: le Congrès National

Il y a une particularité en Argentine dont nous n’avons pas encore parlé. En Argentine, vous verrez des gens se trimballer avec un thermos. Au début, vous pensez que ce sont des gens qui sont fans de thé et en veulent tout au long de la journée. Mais ensuite, vous remarquez qu’ils remplissent, avec leur thermos, de petites tasses en cuirs rempli d’herbes vertes et d’où sort une pipette en métal (la bombilla). Mais de quoi s’agit-il ? C’est le « mate » (à prononcer maté), une institution en Argentine. 

Buenos Aires: le maté, une institution en Argentine

Buenos Aires: le maté, une institution en Argentine (photo volée)

Et ils adooorent ça. Ils préparent et boivent le maté dans la rue, dans les transports, dans la voiture en conduisant, au boulot, en faisant les magasins, à la caisse… Bref, partout ! Et généralement, ils rangent tout leur attirail dans un sac en cuir qu’ils portent en bandoulière et qu’ils emportent évidemment partout.

Autre particularité en Argentine : les Argentins ont pris la mauvaise habitude de dévisager les gens en les fixant et ce, dès le plus jeune âge. On se croirait retourner en Inde. Pire, même si vous les regardez dans les yeux, ils ne baissent le regard à aucun moment et continuent à vous fixer, même du haut de leur 5 ans… Au moins, en Inde, si vous les regardez dans les yeux, ils deviennent gênés et baissent les yeux.

 

Mardi 20 septembre 2016. Visite de Buenos Aires.

Ce matin, nous nous rendons en métro dans le quartier Palermo, tout au nord de Buenos Aires, où se trouve un parc créé par un architecte français et qui ressemblerait au Bois de Boulogne. Hum…soit les auteurs du Routard ne sont jamais allés au Bois de Boulogne, soit le Parc de Palermo a sacrément changé depuis, car il n’est franchement pas terrible. Il est coupé par beaucoup de grands axes où les voitures roulent très rapidement et est donc fort bétonné. On ne peut pas non plus parler d’un bois à proprement dit tellement les arbres sont très clairsemés (pas facile d’y faire pipi 😀 ).

Buenos Aires: el Parque Palermo

Buenos Aires: el Parque Palermo

Buenos Aires: el Parque Palermo

Buenos Aires: el Parque Palermo. Une immense avenue au milieu, rien de plus normal…

Buenos Aires: el Parque Palermo

Buenos Aires: el Parque Palermo

Buenos Aires: el Parque Palermo

Buenos Aires: el Parque Palermo et sa roseraie, la plus belle partie du parc.

Vers 17h, nous prenons notre bus de nuit pour Puerto Madryn. Il part avec une demi-heure de retard, ça commence bien 😉 Mais nous avons choisi la même compagnie que la dernière fois, Via Bariloche. Pas d’inquiétude donc, nous savons que le bus sera confortable. Au menu : 18h30 de trajet, 2 encas, 1 repas et 3 films.

7 thoughts on “Argentine: retour à Buenos Aires

  1. Serge

    J’y Vais….J…V (Mister J et Miss V) ………. mais bientôt j’en reviens !…
    Merci de toutes ces belles photos et de vos commentaires pleins d’humour, d’intérêt et de finesse.
    De nombreux endroits que nous connaissions virtuellement, par intérêt et curiosité, et où nous n’irons jamais, ont pris vie : du Tibet à Bagan, le Taj Mahal et l’Inde, du lac Titicaca à Iguaçu en passant par Macchu pichu, etc..etc….
    Vous rendez-vous compte !… vous avez fait le quasi tour du monde !…
    La fatigue doit commencer à se faire sentir et la parenthèse enchantée va bientôt se terminer ; profitez bien des derniers moments.
    Très cordialement.

    Serge

    Reply
    • bdmadroite Post author

      Merci Serge,
      Cela fait plaisir de voir que vous suivez avec intérêt notre blog!
      On ne se rend compte de rien, on a l’impression d’être partis il y a quelques mois seulement 😉 On ne réalise pas du tout le chemin parcouru.

      Reply
  2. Solange

    Salut à vous grands voyageurs,
    Tout d’abord (avec 2 jours de retard) : bon anniversaire à Miss V.
    Je ne vous ai pas beaucoup écrit ces jours-ci, mais nous aussi nous sommes allés au bout du monde…, enfin presque.. nous avons passé une dizaine de jours …en Vendée!! et nous avons bien sur rencontré la Maman de Mister J.
    ah, les grands voyages…
    gros bisous
    Solange

    Reply
    • bdmadroite Post author

      Un tout grand merci Solange d’avoir pensé à mon anniversaire !
      Et chapeau à vous d’être allés si loin…en Vendée. Cela peut paraître loin pour certains, à côté de la porte pour d’autres, ce n’est finalement qu’une question de point de vue 😉

      Virginie

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *