Birmanie: Yangon. Bye bye.

Mardi 1 décembre. Visite de Yangon (Rangoon).

Yangon s’appelait autrefois Rangoon, tout comme le Myanmar s’appelait la Birmanie. La junte militaire opéra ses changements de noms en 1989. Toutefois, Aung San Suu Kyi et bien d’autres birmans (et étrangers) continuent d’appeler leur pays la Birmanie et leur capitale Rangoon.

Arrivée à Yangon à 5h30 du matin. Nous avons finalement bien dormi dans le bus de nuit. Mais arrivés à Yangon, nous nous rendons vite compte qu’il fait déjà bien chaud et humide à 5h30 du matin ! Nous posons nos sacs à l’auberge et nous partons pleins d’énergie et d’entrain découvrir la ville. Mamma mia, quelle chaleur, quelle humidité alors qu’il n’est que 7h du mat’ ! Nous décidons quand même de marcher 1 petite heure dans les rues de Yangon pour nous rendre à la fameuse pagode Shwedagon. Comme toutes les grandes villes, Yangon est un peu plus bruyante, un peu plus sale, un peu plus odorante mais malgré tout, nous avons aimé nous y promener. Nous nous y sommes sentis à l’aise ; pas désagréable du tout comme grande ville.

Yangon

Yangon

Yangon: un tuk-tuk birman et un vendeur ambulant

Yangon: un tuk-tuk birman et un vendeur ambulant

Yangon: la pagode Swhedagon

Yangon: la pagode Swhedagon

Yangon: la pagode Swhedagon

Yangon: la pagode Swhedagon

Yangon: la pagode Swhedagon

Yangon: la pagode Swhedagon

Après avoir visité la pagode Shwedagon, considérée par certains comme la plus grande, la plus impressionnante, la plus belle et la plus chère du monde (pas faux), nous sommes allés vers 10h prendre un brunch composé de dim sums. Mmmm. Nous y avons croisé la haute société birmane ; analyse sociologique intéressante. Que des 4X4 Mercedes, BMW et Land Rover dans le parking 😉

Comme il faisait méga chaud, que nous ne savions même pas si nous avions la clim’ dans notre chambre, que nous avions un gros coup de pompe et que nous ne nous voyions pas remarcher de suite pendant 1h pour rejoindre l’hôtel, nous avons décidé de faire une petite sieste dans le parc Kandawgyi situé juste à côté du resto.

Yangon: le parc Kandawgyi, où nous avons fait notre sieste

Yangon: le parc Kandawgyi

Yangon: le parc Kandawgyi

Yangon: le parc Kandawgyi

Yangon: le parc Kandawgyi

Yangon: le parc Kandawgyi

Après une bonne grosse heure de repos, nous remarchons jusqu’à l’auberge et découvrons enfin notre chambre plutôt cosy mais avec – ô surprise – salle de bain commune 😉 On ne va pas faire les chochottes quand même 😉 Au final, nous sommes tombés sur une chouette petite auberge d’une petite dizaine de chambres avec 4 grandes salles de bain communes et un personnel super sympa. Une bonne adresse pas trop chère pour la Birmanie.

Yangon: le chouette quartier de notre auberge

Yangon: le chouette quartier de notre auberge

Yangon, c’est aussi, comme beaucoup de capitale, une ville emplie de diversité : des bâtiments coloniaux abritant désormais les ambassades anglo-saxonnes ou de grands hôtels de luxe et côtoyant le quartier indien et Chinatown ; des pagodes et temples bouddhistes, au moins un temple hindouiste, des églises, au moins une mosquée, etc.

Yangon dans toute sa diversité: une église

Yangon dans toute sa diversité: une église

Yangon dans toute sa diversité: une mosquée

Yangon dans toute sa diversité: une mosquée

Yangon: un bâtiment colonial

Yangon: un bâtiment colonial

 

Mercredi 2 décembre. Vol de Yangon à Bangkok (Thaïlande).

Bye Bye la Birmanie. Cela nous fait quelque chose de quitter la Birmanie. On s’y sentait tellement bien. C’est assurément un coup de cœur particulièrement pour ses habitants. Ils sont tellement gentils, souriants, curieux et ce, à tout âge. Ils ne semblent jamais perdre la curiosité et l’innocence enfantine qui les poussent à faire coucou aux étrangers, aux bateaux, aux voitures… et à vouloir absolument savoir d’où on vient. Mister J se souviendra toujours de cette femme qui, voulant absolument nous faire coucou, a failli tomber parce qu’elle ne regardait plus où elle mettait les pieds;-)

On ne saurait trop vous conseiller d’y aller !

Nous avons beaucoup aimé Mandalay, Bagan passionnément et le lac Inlé à la folie.

4 thoughts on “Birmanie: Yangon. Bye bye.

  1. Caussanel Solange

    Bonjour les globe-trotters,
    Je vais encore me répéter : quel bonheur de vous suivre pas à pas. Question : ne risquez vous pas une « pagodite » aiguë ? (rires…) que de merveilles visitées (et partagées) ! c’est vrai que les photos de Birmanie nous ont montré votre intérêt touchant pour ce pays.
    Vous faites partie de ces rares touristes « étrangers » qui représentent avec honneur leur pays d’origine, pour cela aussi : merci.
    gros bisous, สวัสดี S̄wạs̄dī (bonjour ou bonne journée en Thaï ?)

    Reply
    • bdmadroite Post author

      Salut Solange! Effectivement, nous en avons vu beaucoup des pagodes. Du coup, à Bangkok, on s’est calmés. Merci pour ton commentaire super gentil. Ça nous fait tellement plaisir de partager notre voyage avec vous. Bisous.

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *