Chili: Punta Arenas

Vendredi 7 octobre 2016. Trajet Puerto Natales – Punta Arenas.

Ce matin, après une bonne nuit de sommeil dans un lit douillet, nous profitons d’un petit-déjeuner fort bien garni. Il y a même du Nutella, chose jamais vue en un an de voyage (à part au supermarché) 😉 Après 5 jours de trek, le pot ne fait pas long feu !

Nous refaisons nos sacs et rendons le matériel au magasin, avant de nous diriger vers la gare de bus et attendre le bus pour Punta Arenas. Le trajet ne dure que 3h ; Miss V en profitera pour pioncer, comme toujours, alors que Mister J, lui, en profitera pour écrire un peu pour le blog !

Mais pourquoi aller à Punta Arenas ? Premièrement, Punta Arenas se situe dans le Détroit de Magellan, tout au sud du Chili. Aaah le Détroit de Magellan 😉 On s’y sent un peu comme au bout du monde, pas très loin de l’Antarctique. Après, c’est la Terre de Feu (Ushuaia en Argentine et encore plus au sud, Puerto Williams au Chili), puis c’est déjà l’Antarctique.

Punta Arenas: nous sommes arrivés au bout du monde à gauche ;)

Punta Arenas: nous sommes arrivés au bout du monde à gauche 😉

Deuxièmement, il y a de très bons restaurants de poissons à Punta Arenas. Mmm, après 5 jours de trek notre estomac réclame un peu de gastronomie ! Et troisièmement (last but not least), on peut y trouver des vols pas très chers vers Santiago. Enfin un vol ! 😉 Et pour ceux qui ne sont pas passés par la Péninsule de Valdès, il y a des excursions vers l’Isla Magdalena, qui abrite, elle aussi, une colonie de manchots de Magellan.

Dès le premier soir, nous ne perdons pas de temps et testons un des bons restaurants de la ville, la Marmita. Au menu : ceviche et crabe royal en entrée, suivi d’un saumon et d’un merlu, le tout accompagné d’un bon vin blanc chilien. Succulent !

Punta Arenas: excellent restaurant, La Marmita.

Punta Arenas: excellent restaurant, La Marmita.

Punta Arenas: succulente ceviche de poisson et crevettes très frais en entrée.

Punta Arenas: succulente ceviche de poisson et crevettes très frais en entrée. très frais !

Punta Arenas: une autre entrée pour Miss V. Une araignée de mer, la Reine du Détroit de Magellan

Punta Arenas: une autre entrée pour Miss V. Une araignée de mer ou crabe royal, la Reine du Détroit de Magellan. Trop bon !

Punta Arenas: du merlu pour Mister J.

Punta Arenas: du merlu pour Mister J.

Punta Arenas: du saumon accompagné de polenta pour Miss V.

Punta Arenas: du saumon accompagné de polenta pour Miss V.

Punta Arenas: très bon vin blanc chilien !

Punta Arenas: très bon vin blanc chilien !

 

Samedi 8 octobre 2016. Visite de Punta Arenas et vol jusqu’à Santiago.

Après avoir rendu la chambre, nous commençons la visite de Punta Arenas en nous rendant au bord du Détroit de Magellan. C’est par là que passent les gros bateaux qui sont trop larges pour passer le Canal de Panama. Nous espérions voir un de ces gros bateaux, en vain. Nous ne verrons que quelques bateaux militaires… Sentiment étrange : le Chili est-il en guerre ? 😉

Punta Arenas: le fameux Détroit de Magellan

Punta Arenas: le fameux Détroit de Magellan et ses bateaux militaires

Punta Arenas: le fameux Détroit de Magellan

Punta Arenas: le fameux Détroit de Magellan et ses bateaux militaires

Punta Arenas: le fameux Détroit de Magellan

Punta Arenas: le fameux Détroit de Magellan et ses bateaux militaires

Nous faisons ensuite un saut par la Plaza de Armas, qui abrite une statue de l’explorateur portugais Magellan. L’Europe a développé un goût pour les épices au 15e siècle, ce qui a favorisé l’intérêt des commerçants mais aussi des explorateurs. Plutôt que de s’y rendre par l’Est comme les autres, Magellan est certain qu’il peut atteindre plus rapidement les Moluques (en Indonésie), les îles aux Épices, par l’Ouest. Après un peu plus d’un an d’expédition, Magellan trouve le passage vers l’Ouest, d’où le nom de Détroit de Magellan. Et pourquoi la Terre de Feu s’appelle-t-elle ainsi ? Quand les indigènes avaient froid, ils faisaient un petit feu dans leur barque, et lorsque les marins de Magellan aperçurent tous ces feux lors de leur traversée, ils appelèrent cette partie du globe « la Terre de Feu ». Magellan gagne ensuite l’Océan Pacifique, qu’il nomme ainsi car il est très surpris d’y trouver un océan calme (lors de sa traversée). Il meurt finalement aux Philippines (d’une flèche empoisonnée) mais son second, Elcano, réussit à revenir au Portugal, effectuant ainsi le premier tour du monde. Sur les 230 hommes et 5 navires partis avec Magellan, seuls 18 hommes en sont revenus, à bord du Victoria (dont une reproduction se trouve à Punta Arenas).

Punta Arenas: la Plaza de Armas

Punta Arenas: la Plaza de Armas

Punta Arenas: la Plaza de Armas et sa statue de Magellan

Punta Arenas: la Plaza de Armas et sa statue de Magellan

Punta Arenas: la Plaza de Armas et sa statue de Magellan

Punta Arenas: la Plaza de Armas et les navires de Magellan

La Plaza de Armas est entourée de jolis bâtiments. Nous en profitons pour visiter la cathédrale: extérieurement, elle n’a aucun intérêt, mais a l’intérieur, elle vaut le détour.

Punta Arenas: autour de la Plaza de Armas

Punta Arenas: autour de la Plaza de Armas

Punta Arenas: autour de la Plaza de Armas

Punta Arenas: autour de la Plaza de Armas

Punta Arenas: autour de la Plaza de Armas

Punta Arenas: autour de la Plaza de Armas

Punta Arenas: la cathédrale

Punta Arenas: la cathédrale

Punta Arenas: la cathédrale

Punta Arenas: la cathédrale

Punta Arenas: la cathédrale

Punta Arenas: la cathédrale

La visite étant gratuite, nous nous rendons ensuite au centre culturel Braun Menendez, une très jolie demeure construite par un architecte français au début du 20e siècle pour une très riche famille de commerçants. Elle a gardé son état d’origine (meubles, tapisserie, rideaux, chambres des domestiques, etc.). Sympa !

Punta Arenas: le centre culturel Braun Menendez. Très jolie demeure de riches commerçants (visite gratuite).

Punta Arenas: le centre culturel Braun Menendez. Très jolie demeure de riches commerçants (visite gratuite).

Pour le repas de midi, nous retournons au même restaurant que celui de la veille, la Marmita. Petite variante : Miss V prend du guanaco. Très bon, très tendre. Étant un animal sauvage comme la vigogne, nous pensions que le guanaco ne se mangeait pas (contrairement au lama et à l’alpaga). Erreur, seule la vigogne ne se mange pas car il s’agit d’une espèce protégée.

Punta Arenas: du guanaco accompagné de quinoa. Très bon, très tendre !

Punta Arenas: du guanaco accompagné de quinoa. Très bon, très tendre !

Vers 16h40, nous décollons pour Santiago. Ah non, pardon, ça c’était l’heure à laquelle nous étions censés décoller, mais juste après avoir allumé les moteurs, nous avons été informés qu’il y avait un problème technique… Après 10 minutes, on nous informe que le problème a été trouvé et que le décollage sera retardé de 40 minutes…Nous décollerons finalement à 18h, après avoir attendu une grosse heure dans l’avion 😉

Punta Arenas

Punta Arenas: notre avion

Vol de Punta Arenas à Santiago de Chile

Vol de Punta Arenas à Santiago de Chile. Enfin en vol ! 😉

Mais pourquoi prendre l’avion alors que nous sommes tellement bien habitués au bus de nuit ? Pour la simple et bonne raison que le trajet en bus de Punta Arenas à Santiago dure…2 jours ! A moins d’être vraiment trèèès patient, voire masochiste, mieux vaut prendre l’avion, surtout que le vol ne nous a coûté que 166$ pour deux avec Sky Airline.

Vers 20h30, nous arrivons enfin à Santiago. Le vol n’a duré que 2h30 (enfin presque 4h avec l’attente due au problème technique) mais il nous a paru interminable… Nous prenons rapidement un taxi pour nous reposer à notre chouette petit hôtel du centre historique, le Poker Hostel.

Santiago de Chile: notre chambre d'hôtel. C'est qu'il nous en reste encore des pays à visiter ;)

Santiago de Chile: notre chambre d’hôtel. C’est qu’il nous en reste encore des pays à visiter 😉

2 thoughts on “Chili: Punta Arenas

  1. Brioul Denis

    Salut Miss V et Mister J
    Bien Qu’ayant commencer à vous suivre tardivement j’ai repris depuis le début vôtre périple ! Quelle expédition !!! L’un des plus beaux récits de voyages que j’ai lu jusqu’à présent. .. en attendant votre prochain voyage !!
    Denis et Laure ex st pryvé.

    Reply
    • bdmadroite Post author

      Salut Denis! Merci pour ton message super sympa! On prend l’avion demain… c’est passé tellement vite!
      Niveau voyage, on va se calmer un peu!
      Gros bisous.

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *