Équateur: Cuenca

Dimanche 12 juin 2016. Trajet de Riobamba à Cuenca.

Ce trajet est un peu plus long (6h) mais vu tous les efforts physiques faits ces derniers jours, nous allons pouvoir nous reposer et dormir dans le bus. Encore une fois, nous sommes les seuls touristes à bord du bus et il pleuuut ! Mais les paysages de montagnes cultivées sont superbes.

Bus de Riobamaba à Cuenca

Bus de Riobamaba à Cuenca

Lorsque nous débarquons à Cuenca, les rues sont mortes. Aaah oui, nous sommes dimanche 😉 Après avoir visité 2-3 hôtel indiqués dans notre guide de voyage, nous trouvons, comme souvent, le meilleur rapport qualité-prix dans un hôtel qui se trouve juste de l’autre côté de la rue et qui n’est pas dans les guides : 20$ la chambre, au calme, et les proprios sont une nouvelle fois super sympas.

Le soir, sur fond de match de foot entre l’Équateur et Haïti pour la Copa America, Miss C a enfin droit à sa ceviche. En digestif, nous avons aussi enfin l’occasion de tester le « canelazo », une spécialité d’Équateur.

Cuenca: Miss C a enfin sa ceviche ! ;) Ici, on peut y ajouter de gros grains de maïs grillés

Cuenca: Miss C a enfin sa ceviche ! 😉 Ici, on peut y ajouter de gros grains de maïs grillés

Cuenca: nous avons enfin pu goûter le "canelazo", un alcool de canne à sucre aromatisé à la canelle et qui se boit chaud.

Cuenca: nous avons enfin pu goûter le « canelazo », un alcool de canne à sucre aromatisé à la canelle et qui se boit chaud.

 

Lundi 13 juin 2016. Visite de Cuenca sous la pluie.

Cuenca ressemblerait presque à une ville européenne. Elle nous fait penser à San Cristobal au Mexique ou Granada au Nicaragua.

Cuenca et ses bâtiments coloniaux

Cuenca et ses bâtiments coloniaux

Cuenca et ses bâtiments coloniaux

Cuenca et ses bâtiments coloniaux

Aujourd’hui, il pleut, le temps idéal pour partir à la recherche de chapeaux panama car c’est ici qu’ils sont confectionnés. Enfin, ils sont fabriqués dans des villages à quelques kilomètres de Cuenca mais les finitions sont réalisées à Cuenca. Nous tombons tout d’abord sur un atelier de chapeaux panama, où le vendeur nous surprend en nous disant que la Belgique joue contre l’Italie à 14h (heure équatorienne). Pourtant, la Copa America se déroule en ce moment, mais ils sont tellement fan de foot qu’ils suivent les deux Coupes en même temps. Les chapeaux de cet atelier sont jolis mais un peu chers (50$) et il y a peu de choix.

Cuenca: atelier de fabrication de chapeaux panama

Cuenca: atelier de fabrication de chapeaux panama

Nous nous rendons ensuite au Musée du Panama. Là, il y en a pour tous les goûts et tous les budgets : chapeaux blancs ou colorés, de 25$ à 750$ pour les plus fins. Nous optons pour ceux à 45 et 50$, mieux finis que ceux de l’atelier précédent. Seule Miss C n’en achètera pas ; elle n’a pas de goûts ;-p

Cuenca: musée du chapeau panama

Cuenca: musée du chapeau panama

Cuenca: musée du chapeau panama

Cuenca: musée du chapeau panama

Cuenca: musée du chapeau panama

Cuenca: musée du chapeau panama

Cuenca: musée du chapeau panama

Cuenca: musée du chapeau panama

Cuenca: musée du chapeau panama

Cuenca: musée du chapeau panama

Cuenca: nos chapeaux panama !

Cuenca: nos chapeaux panama !

Nous nous dirigeons ensuite vers le Marché Artisanal puis vers le Marché Couvert pour trouver de quoi manger mais ne sommes pas du tout tentés par ce que les étales proposent (ragoût ou soupe). Nous atterrissons finalement dans un café français.

Cuenca: le marché artisanal

Cuenca: le marché artisanal

Cuenca: le marché central

Cuenca: le marché central

Cuenca: le marché central

Cuenca: le marché central

Comme il pleut toujours l’après-midi, nous visitons les deux cathédrales, la Nouvelle, massive, et la Vieille, pleine de charme. Puis, nous rentrons nous relaxer.

Cuenca

Cuenca et les coupoles de la Nouvelle Cathédrale

Cuenca: la Nouvelle Cathédrale, la Cathédrale de l'Immaculée Conception

Cuenca: la Nouvelle Cathédrale, la Cathédrale de l’Immaculée Conception

Cuenca: la Nouvelle Cathédrale, la Cathédrale de l'Immaculée Conception

Cuenca: la Nouvelle Cathédrale, la Cathédrale de l’Immaculée Conception

Cuenca: la Nouvelle Cathédrale, la Cathédrale de l'Immaculée Conception

Cuenca: la Nouvelle Cathédrale

Cuenca: la Vieille Cathédrale

Cuenca: la Vieille Cathédrale

Cuenca: la Vieille Cathédrale

Cuenca: la Vieille Cathédrale

Cuenca: la Vieille Cathédrale

Cuenca: la Vieille Cathédrale

Cuenca: les arcades de la Place des Cathédrales

Cuenca: les arcades du Parque Calderón

Cuenca: les arcades de la Place des Cathédrales

Cuenca: les arcades du Parque Calderón

Cuenca: la Iglesia San Alfonso

Cuenca: la Iglesia San Alfonso

Cuenca: la Iglesia de la Merced

Cuenca: la Iglesia de la Merced

Le soir, nous nous consolons (du mauvais temps) autour de gros caquelons de fruits de mer et de viande. Miaaaam!

Cuenca: gros caquelon de fruits de mer pour les filles

Cuenca: gros caquelon de fruits de mer pour les filles

Cuenca: gros caquelon de viandes pour les garçons

Cuenca: gros caquelon de viandes pour les garçons

 

Mardi 14 juin 2016. Visite de Cuenca…sous le soleil !

Aujourd’hui, nous n’en croyons pas nos yeux : il fait tout ensoleillé, le ciel est tout bleu, et il fait même chaud. Miss V et Mister J sortent leur shorts 😉

Les M&M’c nous quittent déjà ce soir pour retourner dans le nord de l’Équateur, à Mindo, à 2h de Quito, et accessoirement leur dernière destination. Car samedi soir, ils prennent l’avion de Quito, direction la Belgique L Nous leur confions donc les quelques souvenirs que nous avons amassés jusque-là (dont le très lourd calendrier maya !) et quelques affaires d’été qui ne nous serviront plus ! Car oui, nous venons de passer l’Équateur ; l’hiver nous attend donc alors que l’été devrait arriver en Europe !

Le matin, les M&M’c partent donc acheter les tickets pour leur bus de nuit tandis que nous cherchons une laverie. Puis, nous déambulons dans les rues aux bâtiments coloniaux et repassons devant les deux Cathédrales et le Parque Calderón pour les voir sous le soleil.

Cuenca et ses bâtiments coloniaux

Cuenca et ses bâtiments coloniaux

Cuenca

Cuenca et ses indigènes

Cuenca et ses bâtiments coloniaux

Cuenca, ses bâtiments coloniaux et la Vieille Cathédrale

Cuenca: la Nouvelle Cathédrale et le Parc Calderón

Cuenca: la Nouvelle Cathédrale et le Parc Calderón

Cuenca

Cuenca: la Nouvelle Cathédrale et le Parc Calderón

Cuenca: la Nouvelle Cathédrale

Cuenca: la Nouvelle Cathédrale

Cuenca: le marché aux fleurs

Cuenca: le marché aux fleurs

Cuenca et ses bâtiments coloniaux

Cuenca et ses bâtiments coloniaux

Cuenca et ses bâtiments coloniaux

Cuenca et ses bâtiments coloniaux

Cuenca et ses bâtiments coloniaux

Cuenca et ses bâtiments coloniaux

Cuenca

Cuenca, ses mamys et ese enfants

Cuenca: la Nouvelle Cathédrale

Cuenca: les coupoles de la Nouvelle Cathédrale

L’après-midi, nous décidons de nous rendre en bus au Mirador de Turi et de nous balader tranquillement le long de la rivière.

Cuenca: vue depuis le mirador de Turi

Cuenca: vue depuis le mirador de Turi

Cuenca: Iglesia de Turi

Cuenca: Iglesia de Turi

Cuenca: Iglesia de Turi

Cuenca: Iglesia de Turi

Cuenca

Cuenca et sa promenade le long de la rivière

Cuenca

Cuenca et sa promenade le long de la rivière

Cuenca

Cuenca et sa promenade le long de la rivière

Cuenca

Cuenca et sa promenade le long de la rivière

En attendant le bus de nuit que prendront les M&M’c, nous mangeons notre dernier repas en leur compagnie dans une très bonne pizzeria.

En tout cas, cela nous a rechargé les batteries de les voir et reboosté pour les 4 mois qui viennent ! Nous n’avons pas vraiment été gâtés par le temps en Équateur mais ce n’est qu’un détail, nous nous sommes amusés comme des petits fous ! A dans 4 mois les amis !! Et dire qu’ils ne sont pas venus nous rejoindre au Costa Rica car nous y étions au début de la saison des pluies… Et bien, il a davantage plu en Équateur alors que la saison des pluies est censée être terminée à cette période-ci… 😉

 

Mercredi 15 juin 2016. Repos à Cuenca.

Nous décidons de rester une journée de plus à Cuenca. Notre hôtel est sympa et calme, nous comptons nous mettre à jour sur le blog et nous reposer… Car ces 2 semaines avec les M&M’c ont été géniales mais nous ont aussi bien usés 😉 Malheureusement, une mère et sa fille ont pris la chambre de M&M’c : elles semblent s’entrainer pour « The Voice Ecuador » jusque tard dans la nuit…mais nous avons des boules Quies 😉

Nous nous sommes toutefois réveillés avec un mal de gorge tous les deux. Entre la pollution, le froid, et l’air très sec, les angines sont récurrentes en Équateur. Dans notre trousse, nous avons des huiles essentielles pour les petites angines (heureusement que Miss C nous en a ramené) et des antibiotiques pour les grosses angines, mais nous n’avons pas penser à emporter des pastilles pour la gorge. Nous partons donc à la recherche de pastilles pour la gorge mais ce n’est pas si facile. Nous achetons des bonbons au propolis et des pastilles naturelles à la menthe pour la gorge. Pour la petite histoire les pastilles pour la gorge sont très cher (8$ pour 50 pastilles), surtout quand on se rend compte après-coup que le pharmacien a déjà retiré une plaquette de 10 pastilles… Bref, rappelons qu’il est préférable de partir avec TOUS les médicaments dont on a besoin. Premièrement, car on les connaît, et c’est important d’avoir confiance. Et surtout parce que dans beaucoup de pays, on devient pharmacien sans réelle formation. Et comme il y a beaucoup d’argent en jeux, certains flairent la bonne affaire pour se faire de l’argent facilement. On peut tomber facilement sur des contrefaçons. Dans le meilleur des cas, ce seront de placébos ; et dans le pire des cas, ils auront essayé de copier la vrai formule en y laissant quelques composés toxiques…

Tant qu’on est dans le médical, cela nous rappelle un trajet en bus en Équateur pendant lequel un prétendu médecin est monté nous prévenir – photos à l’appui –  des dangers qu’encoure notre colon si on ne prend pas sa petite poudre pour se purger régulièrement. Et ça marche : beaucoup de locaux le croient et achètent sa poudre dans le bus !

Le marché de la santé semble en plein boom et très peu réglementé dans ces pays. On trouve des pubs parfois stupides, parfois dangereuses. On se rappelle des pilules qui débouchent les artères aussi efficacement qu’un pontage ! « Mal dans la poitrine ? Pas de soucis, on a la solution ! »…

Le midi, nous mangeons dans un café colombien qui se trouve à deux pas de notre hôtel. A défaut d’aller dans ce beau pays, goûtons ces spécialités 😉

Cuenca: batido (milkshake) à l'avocat dans le restaurant colombien

Cuenca: batido (milkshake) à l’avocat dans le restaurant colombien

Cuenca: tortilla de maïs colombienne au chorrizo

Cuenca: tortilla de maïs colombienne au chorrizo

Cuenca: tortilla de maïs colombienne à l'avocat

Cuenca: tortilla de maïs colombienne à l’avocat

Mister J est un peu inquiet quant à notre équipement pour affronter l’hiver sud-américain et surtout pour nos éventuels treks au Pérou et en Argentine. L’après-midi, nous partons donc à la recherche de bons bonnets. Bingo, trouvés ! Et avec en plus une écharpe accrochée au bonnet. Deux en un !! 😉 Reste plus qu’à trouver des gants…au Pérou !

Cuenca: nos chapeaux achetés pour affronter l'hiver sud-américain

Cuenca: nos chapeaux-écharpes achetés pour affronter l’hiver sud-américain

Ce soir, Mister J ne se sent pas bien. Non seulement, il a mal à la gorge mais en plus, il a maintenant le nez qui coule telle une fontaine. Il est bel et bien malade. Comme toujours, nous surveillons la fièvre qui pourrait être un signe de malaria ou de dengue. Mais rien à signaler de ce côté-là ! Nous verrons bien demain matin si nous partons pour Loja, plus au sud, ou si nous restons un jour de plus à Cuenca.

 

Jeudi 16 juin 2016. Repos à Cuenca (bis).

Mister J n’est pas en grande forme ce matin. Il a toujours mal à la gorge et a dû se réveiller très souvent cette nuit pour se moucher. Miss V, elle, est en pleine forme (juste un petit rhume) mais se verrait bien rester un jour de plus à Cuenca pour terminer de mettre à jour le blog avant de passer au Pérou. Adjugé, nous restons un jour de plus à Cuenca pour recharger au maximum nos batteries pour la suite du voyage !

Le midi, nous retournons au restaurant colombien pour tester d’autres spécialités, dont le « buñuelo », un petit pain au fromage.

Cuenca: un buñuelo colombien (pain au fromage)

Cuenca: un buñuelo colombien (pain au fromage)

One thought on “Équateur: Cuenca

  1. Caussanel Solange

    Bonjour les amis,
    Que d’aventures !!!…
    Vous avez adoré le rafting … çà m’a terrifiée…
    l’avantage, c’est que la douche est déjà prise… et les vêtements lavés…
    Les M & M’c sont super sympas (entre zinzins…).
    Cà va vous faire tout drôle de vous retrouver en amoureux…
    J’espère que Jéjé va mieux; c’est jamais rigolo d’être malade, mais loin de chez soi, sans doute encore moins.
    gros bisous
    PS: qu’est ce qu’on se régale à vous suivre pas à pas… confortablement

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *