Laos: Vientiane

Samedi 26 décembre. Trajet de Nong Khiaw à Luang Prabang.

Il n’y a pas de bus direct pour aller à Vientiane depuis Nong Khiaw, nous sommes obligés de passer par Luang Prabang. Ça tombe bien, nous aimons énormément cette ville ; nous y passerons donc une après-midi et une nuit supplémentaire. OK mais quel bus faut-il prendre pour s’y rendre ? Vu notre expérience de minibus à l’aller (cher, attente interminable, conduite moyenne), nous décidons de prendre le bus local. Arrivés à la station de bus, une surprise nous attend : ce n’est pas un bus mais un minibus local ! Et mieux vaut arriver tôt car une fois qu’il est complet, il est complet ; et il faut attendre qu’un deuxième minibus se remplisse pour pouvoir partir. Comme nous sommes arrivés à l’avance, nous avons pu monter dans le premier minibus et sommes donc partis à 9h comme prévu. Par contre, comme nous ne sommes pas arrivés dans les touts premiers, nous avons eu les places arrières çàd les plus mauvaises, celles où on saute le plus. Aïe, ça promet ! Heureusement, le chauffeur est nettement moins casse-cou qu’à l’aller et va moins vite. Le trajet est du coup plus reposant.

Après 3h30 de trajet, nous arrivons à destination. Nous remarquons tout de suite que Luang Prabang n’est pas tout à fait la même que quand nous l’avons quittée : il y a beaucoup plus de touristes et notamment avec des enfants. Ça sent les vacances de Noël et le pic de la haute saison. D’ailleurs, notre guesthouse, qui était presque vide il y a une semaine, est complète ; plus de place pour nous. Hum, Miss V n’avait pas prévu cela et n’a donc pas de plan B mais sait quand même dans quelle direction chercher. Nous tentons notre chance dans une autre Guesthouse… La chambre est grande, propre et coûte encore moins chère (12€). Quel bol, c’était la dernière chambre disponible dans cette guesthouse !

En arrivant à Luang Prabang, une ville que nous aimons tant, nous reprenons immédiatement nos habitudes. L’occasion de remanger des tuiles au coco vendues dans la rue et d’aller une dernière fois dans notre resto préféré du Laos : Rosalie Fusion, et de déguster leur poisson cuit à la vapeur dans une feuille de bananier.

Retour à Luang Prabang: des tuiles de coco

Ces jours-ci, nous voyagerons beaucoup pour rejoindre le sud du Laos.

 

Dimanche 27 décembre. Trajet de Luang Prabang à Vientiane.

Pour ceux qui étaient en manque d’aventures croustillantes, vous allez être servis…

Pour aller à Vang Vieng située entre Luang Prabang et Vientiane, nos amis hongrois et allemands ont tous réservé un bus VIP. Pour nous rendre à Vientiane (plus loin encore), nous faisons alors de même : nous réservons un bus VIP la veille. Waouh le bus VIP ! A vrai dire, nous nous y attendions un peu. Ceci dit, en Birmanie, pour le même prix, nous avions un vrai car luxueux…

Trajet de Luang Prabang à Vientiane: le bus VIP!

Trajet de Luang Prabang à Vientiane: le bus VIP!

Trajet de Luang Prabang à Vientiane: le bus VIP!

Trajet de Luang Prabang à Vientiane: le bus VIP!

Dans notre guide, il est indiqué que le trajet prend entre 9h et 12h selon les bus (sous-entendu : 9h pour les VIP et 12h pour les Express). Par contre, partout à Luang Prabang, il est indiqué que le trajet dur 8h. Génial ! Oui, mais… Après 7h de bus, nous arrivons seulement à…Vang Vieng. La route est en fait une route de montagnes, qui zigzague, qui monte et qui descend, comme si on allait au ski. Il vaut mieux avoir l’estomac bien accroché. Plusieurs locaux étaient d’ailleurs malades. En plus, le bus s’arrête régulièrement pour faire le plein de locaux. OK pour les bus locaux mais pas pour les bus VIP ! Il s’arrête aussi pour arroser son bus et remplir un réservoir d’eau, quand ce n’est pas pour faire pipi (mais juste le conducteur, pas nous). Hum, quand allons-nous arriver à Vientiane alors ? Et bien nous sommes arrivés à 19h à la gare, soit 11h de trajet. Ensuite, il faut encore prendre un pick-up pendant 30 minutes pour arriver au centre-ville.

Quid de l’hébergement ? Pour la première fois au Laos, nous avions réservé une guesthouse la veille par email et Mister J avait déjà pris ses précautions en disant que nous arriverions à 18h (au lieu de 16h). Arrivés à la guesthouse, ce que Mister J pressentait, arriva : plus de chambre disponible ! Avant qu’ils n’aient le temps d’essayer de nous vendre une chambre dans la guesthouse de son frère, cousin, ami, Mister J a pris la porte et Miss V les a gentiment remerciés pour leur service.  Mister J est persuadé que même si nous avions dit que nous arrivions à 20h, il l’aurait quand même vendue à quelqu’un d’autre dès 17h. Encore une bonne raison de ne pas réserver à l’avance sa chambre !

Nous sommes alors allés voir une autre guesthouse à deux pas. Miss V n’y croyait pas trop mais on ne sait jamais…allons-y, croisons les doigts ! Bingo, il restait juste une chambre double !! Contrairement à nos habitudes, trop contents d’en avoir trouvé une rapidement, nous avons pris et payé la chambre sans même la visiter. Vu que c’était la dernière, nous étions persuadés qu’elle n’avait pas de fenêtre donnant sur l’extérieur…Eh bien siii ! Elle est très petite (juste la place pour le lit) certes mais très propre et même peinte.

Vientiane: notre guesthouse

Vientiane: notre guesthouse

Vientiane: notre rue

Vientiane: notre rue

 

Lundi 28 décembre. Visite de Vientiane.

Devinez qui nous avons revu au petit déjeuner ? Le papy d’une septantaine d’années que nous avions rencontré à Chiang Mai en Thaïlande et qui voyage tout seul pendant 3 mois jusqu’au Cambodge.

Nous commençons la journée par une mission de la plus haute importance : faire réparer l’iPhone de Mister J ! Nous avons trouvé une sorte d’Apple Store local à 2 pas de notre guesthouse où ils l’ont « réparé » avec du scotch. Avant de crier « Hourra », nous allons d’abord tester son bon fonctionnement cet après-midi. Visiblement efficace…

Vientiane est la capitale du Laos. Quatre personnes nous avait dit que Vientiane était une ville ennuyante, qu’elle ne valait pas la peine d’y aller et qu’y rester une journée suffisait amplement.  Nous voulions quand même nous faire notre propre opinion, et nous avons eu bien raison ! Petite, à taille humaine, calme pour une capitale, Vientiane pourrait faire partie de nos capitales asiatiques préférées. Bien sûr, elle n’a pas le charme de Luang Prabang, il n’y a pas autant de choses à faire dans les environs, mais elle vaut quand même le coup. Qu’y a-t-il à Vientiane ? Des temples, des temples et des restaurant à profusion ! 😉

Vientiane: le temple Vat Inpeng

Vientiane: le temple Vat Inpeng

Vientiane: le temple Vat Inpeng

Vientiane: le temple Vat Inpeng

Vientiane

Vientiane

Vientiane: moi aussi j'installerais bien un hamac au bureau...

Vientiane: moi aussi j’installerais bien un hamac au bureau…

Vientiane: certains moines se protègent du soleil

Vientiane: certains moines se protègent du soleil

Vientiane: balade dans le parc

Vientiane: balade dans le parc

Vientiane: balade dans le parc

Vientiane: balade dans le parc

Vientiane: le temple Vat Chan(thaboury)

Vientiane: le temple Vat Chan(thaboury)

Vientiane: le temple Vat Chan(thaboury)

Vientiane: le temple Vat Chan(thaboury)

Vientiane: le temple Vat Sisaket

Vientiane: le temple Vat Sisaket

Vientiane: le temple Vat Sisaket

Vientiane: le temple Vat Sisaket

Vientiane: le temple Vat Sisaket et ses 2000 statuettes de bouddha. Mister J a trouvé un bouddha superman...

Vientiane: le temple Vat Sisaket et ses 2000 statuettes de bouddha. Mister J a trouvé un bouddha superman…

A Vientiane, les rues sont traduites non pas en anglais mais en Français

A Vientiane, les rues sont traduites non pas en anglais mais en Français

Finalement, l’iPhone de Mister J fonctionne, mais impossible de le recharger… Il n’en peut plus de ne plus pouvoir compter sur son téléphone qui ne marche plus vraiment, et décide d’en acheter un nouveau. Il est sensiblement moins moins cher qu’en Belgique mais ils ne l’ont qu’en doré… Mince alors. Au final, comme ce n’est pas la dernière version et qu’il est doré, il n’attirera pas les convoitise 😉

Ce soir, nous mangeons dans un restaurant-café belge. Au menu : une bonne Chouffe et de bonnes frites belges. C’est pas donné, mais ça fait du bien, une fois.

Vientiane: et une bonne Chouffe!

Vientiane: et une bonne Chouffe!

Vientiane: ça sent la Belgique par ici!. Mmmm les frites!!

Vientiane: ça sent la Belgique par ici!. Mmmm les frites!!

Vientiane by night

Vientiane by night

 

Mardi 29 décembre. Visite de Vientiane.

Aujourd’hui, nous continuons notre visite-éclair de quelques temples.

Vientiane: le temple Vat Mixay

Vientiane: le temple Vat Mixay

Vientiane: le temple Vat Mixay

Vientiane: le temple Vat Mixay

Vientiane: le temple Vat Ong Teu

Vientiane: le temple Vat Ong Teu

Vientiane: le plus important bouddha en bronze de Vientiane dans le temple Vat Ong Teu

Vientiane: le plus important bouddha en bronze de Vientiane dans le temple Vat Ong Teu

Vientiane: le temple-monastère Vat Haysok

Vientiane: le temple-monastère Vat Haysok

Vientiane: des  Coréens voulaient absolument nous prendre en photo au temple-monastère Vat Haysok

Vientiane: des Coréens voulaient absolument nous prendre en photo au temple-monastère Vat Haysok

Vientiane: le temple-monastère Vat Haysok

Vientiane: le temple-monastère Vat Haysok

Ce soir, nous prenons un bus à couchettes pour Paksé au sud du Laos. Nous avons déjà pris des trains à couchettes en Chine, en Inde et en Thaïlande ainsi qu’un bus de nuit avec sièges inclinables en Birmanie, mais le bus à couchettes, c’est une première pour nous ! Nous appréhendons un petit peu… Nous avons tout de même hâte de voir à quoi cela ressemble.

Au final, comme les bus ne sont pas des plus performants, nous décidons de réserver un vol pour rejoindre le Cambodge.

 

 

 

 

 

 

7 thoughts on “Laos: Vientiane

  1. Olivier Raymond

    Très chouette votre site,et tous les jours vous l enrichissez ,quel bonheur, vous nous donnez bcp de rêves, bonne continuation, bonne fin d’année
    gros bisous de la vendee ( heu …en france )

    Reply
  2. Caussanel Solange

    Bonjour les grands voyageurs,
    Nous vous souhaitons une excellente année 2016, puisque vous allez vieillir plus vite que nous… continuez vos voyages magnifiques et faites nous rêver encore et encore.
    Plein de gros bisous (2016?) ….
    Solange et Serge

    Reply
    • bdmadroite Post author

      Merci, bonne année 2016 à vous aussi! On retrouve enfin un Internet potable, donc on va pouvoir mettre à jour le blog! Gros bisous.

      Reply
  3. Gregory Tshiala de Wouters

    Hello,

    Merci pour les photos, les histoires … J’ai l’impression de voyager aussi !
    Bonne et heureuse année 2016 à vous 2 🙂

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *