Ce qui nous a manqué (ou pas). Ce qui nous manque(ra) (ou pas).

Ce qui nous a manqué:

  • la famille
  • les amis
  • Noël en famille (wouhouuu, c’est pour bientôt !).
  • la brosse à dent électrique (ça paraît superficiel mais c’est tellement plus pratique et efficace qu’une manuelle!).
  • le bon chocolat belge
  • les légumes en Amérique Latine
  • les sushis (pour Miss V)
  • le fromage et le vin (pour Mister J), sauf en Argentine et au Chili, où nous avons été bien servis.

 

Ce qui ne nous a pas manqué:

  • le boulot
  • les bouchons
  • conduire (même sans bouchon, on n’aime pas ça)
  • le stress
  • se lever tôt le matin (pour aller travailler)
  • le repassage
  • le ménage
  • passer 5 minutes devant sa garde-robe en se demandant ce qu’on va mettre aujourd’hui ou demain
  • la TV (une perte de temps, nous y avons d’ailleurs même renoncé)

 

Ce qui nous manque(ra):

  • se lever chaque matin avec un grand sourire jusqu’aux oreilles, en sachant que durant la journée nous allons découvrir de nouveaux paysages, une nouvelle partie de la ville et éventuellement de nouvelles personnes.
  • pas de différence entre la semaine et le WE. Les jours de repos, on les place quand on veut en tour du monde, pas spécialement le WE. Pas de différence entre le lundi (beurk) et le vendredi (youpie), entre le samedi (super) et le dimanche après-midi (mouais). En tour du monde, les jours et les semaines se suivent mais ne se ressemblent jamais.
  • la totale liberté: faire ce que l’on veut quand on veut, selon nos envies. Seule contrainte: les horaires des transports en commun.
  • le sentiment quasi quotidien d’être en pleine aventure; de vivre quelque chose hors norme, d’exceptionnel; de Vivre, avec un grand V tout simplement.
  • les rencontres de personnes de tous horizons, locaux ou touristes.
  • le sourire de tous ces gens bien plus pauvres que nous mais si heureux.
  • la nourriture asiatique (encore bien meilleure là-bas que dans nos restaurants asiatiques).
  • devoir mettre le papier toilette non pas dans la toilette mais dans la poubelle 😉 Un petit peu difficile au début mais on s’y fait très vite, à tel point que Miss V cherchait encore parfois la poubelle quelques semaines après être rentrée 😉

 

Ce qui ne nous manque(ra) pas:

  • chercher les bus.
  • chercher un logement tous les 3-4 jours.
  • chercher un distributeur qui veuille bien nous délivrer de l’argent.
  • chercher un magasin qui vend la nourriture que l’on cherche (des avocats, des tomates, des conserves de thon, des wraps, etc.).
  • chercher un restaurant du guide qui soit ni fermé définitivement, ni fermé pour cause de vacances, ni fermé le midi.
  • ne pas pouvoir faire pipi (et donc boire) quand on veut. Le pire: trajet de 12h de nuit en Bolivie avec une seule pause pipi au milieu.
  • se brosser les dents avec de l’eau en bouteille et bien fermer la bouche en se douchant.
  • se demander si on va tomber malade après avoir mangé ceci ou cela.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *