Pérou: le Cañon de Colca

Mercredi 6 juillet. Trek du Cañon de Colca – Jour 1.

Départ prévu à 3h du matin. Nous mettons donc nos réveils à 2h30. C’est tôt, non ? Surtout que le guide viendra nous chercher les premiers : à 2h50 ! Grrr nous ne sommes pas encore prêts, amigo !

Au fur et à mesure que nous passons chercher les gens à leur hôtel, nous découvrons un chouette groupe cosmopolite : 4 jeunes amis néerlandais, un jeune couple de Slovènes, 1 autre jeune Néerlandais, 1 Américain, 2 Canadiennes (mère et fille), 1 Brésilien et nous. La grosse moitié du groupe a 10 ans de moins que nous ; et le reste, à peu près notre âge (un tout petit peu plus).

Après 3h de trajet, nous arrivons à Chivay pour prendre un petit-déjeuner un peu light : du pain et de la confiture (contrairement au buffet annoncé sur le prospectus de l’agence). Une heure plus tard, nous arrivons au Mirador de La Cruz del Condor pour observer les quelques condors qui daigneraient se montrer. Au lieu d’une heure (comme décrit sur le prospectus de l’agence), nous n’avons droit qu’à 40 minutes pour chercher les condors (moins les 10 minutes pour faire la file aux toilettes, donc 30 minutes en réalité). Nous retrouvons les joies des excursions en groupe : pas question de prendre tout son temps pour observer les condors 😉 D’ailleurs pourquoi avoir réservé une excursion plutôt que de le faire par nous-même ? A vrai dire, nous avons eu peur de nous perdre (selon les guides de voyage, c’est fréquent). En plus, le tarif de ce trek organisé (150 soles, soit 40€) est assez compétitif car il inclut logement, nourriture et transport. Mais du coup, nous devons faire avec les contraintes du voyage en groupe.

Waouw, depuis le Mirador de la Cruz del Condor, la vue vers le bas du canyon est plongeante et les sommets enneigés. Avec ces 3400m de profondeur, c’est le troisième canyon le plus profond du monde selon notre guide péruvien (après un canyon au Tibet et un autre au Népal) mais au mirador, la profondeur du canyon n’est que de 1200m bien que les sommets d’en face atteignent 3100m 😉 Comparativement, la profondeur moyenne du Grand Canyon n’est que de 1300m. Bref, revenons à nos moutons : avons-nous vu des condors ? Oui oui et ouiii. Très vite, nous découvrons un couple de jeunes condors (plumage bruns) perchés sur un rocher. Ils ouvriront de temps en temps leurs ailes (belle envergure !) mais ne s’envoleront finalement pas. Dommage ! Mais gardons espoir, nous en verrons peut-être plus tard lors du trek dans le canyon…

Cañon de Colca: Mirador "La Cruz del Condor"

Cañon de Colca: Mirador « La Cruz del Condor »

Cañon de Colca: Mirador "La Cruz del Condor"

Cañon de Colca: Mirador « La Cruz del Condor »

Cañon de Colca: Mirador "La Cruz del Condor"

Cañon de Colca: Mirador « La Cruz del Condor »

Cañon de Colca: un couple de jeunes condors (plumage brun)

Cañon de Colca: un couple de jeunes condors (plumage brun)

Cañon de Colca: un couple de jeunes condors (plumage brun)

Cañon de Colca: un couple de jeunes condors (plumage brun)

Cañon de Colca: un autre oiseau

Cañon de Colca: un autre oiseau

Nous roulons ensuite 30 minutes supplémentaires jusqu’au départ du trek à Cabanaconde, au Mirador de San Miguel. Dès le début, nous sommes en admiration devant le paysage qui se dessine devant nous. Et très vite, Mister J aperçoit un condor en vol ! Wouhouuuu, nous en avons vu un !!

Départ du trek du Cañon de Colca

Départ du trek du Cañon de Colca. Ready ? Adelante ! 😉

Départ du trek du Cañon de Colca. Ready ? ;)

Départ du trek du Cañon de Colca.

Trek du Cañon de Colca: un condor plus âgé (plumage noir et blanc) en vol !

Trek du Cañon de Colca: un condor plus âgé (plumage noir et blanc) en vol !

La descente jusqu’à la rivière Colca dans le fond du canyon durera 3h. Les 2 premières heures sont très agréables mais la dernière heure est loin d’être facile, voire même un peu pénible : la descente étant très pentue et glissante, les jambes tremblent et les cloches/ampoules aux gros orteils commencent à se faire sentir.

Trek du Cañon de Colca: l'oasis de Sangalle, où nous dormirons le 2e jour

Trek du Cañon de Colca: l’oasis de Sangalle, où nous dormirons le 2e jour

Trek du Cañon de Colca: le chemin

Trek du Cañon de Colca: en attendant, c’est par ici que ça se passe. Suivons le chemin.

Trek du Cañon de Colca

Trek du Cañon de Colca

Trek du Cañon de Colca : de l'autre côté de la rivière, San Juan de Chuccho, où nous dormirons ce soir...

Trek du Cañon de Colca : de l’autre côté de la rivière, voici San Juan de Chuccho, où nous dormirons ce soir…

Trek du Cañon de Colca

Trek du Cañon de Colca

Trek du Cañon de Colca

Trek du Cañon de Colca

Trek du Cañon de Colca: traversée de la rivière Colca

Trek du Cañon de Colca: traversée de la rivière Colca

Trek du Cañon de Colca: le chemin que nous venons de descendre

Trek du Cañon de Colca: le chemin que nous venons de descendre

Il suffira encore de 30 minutes de montée et de plat de l’autre côté de la rivière Colca pour atteindre San Juan de Cuccho, un petit village de 60 habitants où tout est amené par mule et où nous passerons l’après-midi et la nuit. Les chambres sont minuscules et très sommaire (juste la place pour un lit double) mais nous sommes tellement crevés que cela fera l’affaire. Ooooh magie, il y a même une douche chaude (enfin, tiède) ! Nous qui pensions ne pas pouvoir nous laver pendant 3 jours 😉

San Juan de Chuccho: les bungalows

San Juan de Chuccho: les bungalows en adobe

San Juan de Chuccho: notre chambre

San Juan de Chuccho: notre chambre

Il est 13h30 et la faim se fait sentir. Au menu ce midi : petit morceau d’alpaga, pomme de terre et riz. Mais les portions sont bien petites !

L’après-midi, certains en profitent pour faire une sieste, d’autres pour visiter les alentours. Nous, nous en profiterons pour nous reposer et papoter avec la maman canadienne ainsi que les Slovènes, qui envisagent de faire un long voyage un peu comme nous mais moins long (3 ou 6 mois).

San Juan de Chuccho

San Juan de Chuccho et ses enfants. Il y une école primaire au village fréquentée par 4 enfants, mais pas d’école secondaire.

San Juan de Chuccho

San Juan de Chuccho

Le soir, le repas n’est pas mauvais, mais bien sommaire : des morceaux d’une grosse courge et du riz ! Ah mais nous avons une petite cuillère, nous avons peut-être droit à un dessert ce soir…Petite déception (surtout pour la Canadienne qui adore les desserts): la petite cuillère, c’est pour le thé à la camomille (qui aide à bien dormir 😉 Nous irons tous nous coucher tôt, vers 20h30, car nous sommes bien fatigués.

 

Jeudi 7 juillet. Trek du Cañon de Colca – Jour 2.

Ce matin, nous nous levons à 6h30 car le petit-déjeuner est prévu à 7h. Surprise : nous avons droit à une bonne crêpe à la banane !

Vers 8h, nous entamons notre deuxième journée de marche. Au programme : 3h30 de montée, plat puis descente pour arriver à l’oasis de Sangalle. Nous commençons par 1h de montée jusqu’au village de Cosñirwa, en plein travaux pour poser des égouts. Les habitants de ce village vont enfin avoir de vraies toilettes ! 😉

Trek du Cañon de Colca: et c'est parti pour un 2e jour de marche, dans le fond du canyon cette fois.

Trek du Cañon de Colca: et c’est parti pour un 2e jour de marche, dans le fond du canyon cette fois.

Trek du Cañon de Colca

Trek du Cañon de Colca

Trek du Cañon de Colca: tombes incas (trous dans la montagne)

Trek du Cañon de Colca: tombes incas tout là-haut (trous dans la montagne)

Trek du Cañon de Colca: tombes incas (trous dans la montagne)

Trek du Cañon de Colca: tombes incas (trous dans la montagne)

Trek du Cañon de Colca

Trek du Cañon de Colca

Trek du Cañon de Colca

Trek du Cañon de Colca: traversée de rivière

Trek du Cañon de Colca

Trek du Cañon de Colca: nous ne sommes pas seuls…

Trek du Cañon de Colca: un muletier

Trek du Cañon de Colca: un muletier

Trek du Cañon de Colca: une bergère

Trek du Cañon de Colca: une bergère

Trek du Cañon de Colca: des cuys

Trek du Cañon de Colca: des cuys (prêts à être mangés 😉

Trek du Cañon de Colca: le village de Cosñirwa

Trek du Cañon de Colca: le village de Cosñirwa

Trek du Cañon de Colca: le village de Cosñirwa

Trek du Cañon de Colca: le village de Cosñirwa

Nous marchons ensuite 1h30 à plat et croisons toutes sortes de roches de couleurs différentes : jaune, rouge, orange, vert-bleu. Étonnant !

Trek du Cañon de Colca: la roche commence à se colorer...

Trek du Cañon de Colca: la roche commence à se colorer…

Trek du Cañon de Colca: du soufre

Trek du Cañon de Colca: du soufre

Trek du Cañon de Colca

Trek du Cañon de Colca

Trek du Cañon de Colca: le chemin

Trek du Cañon de Colca: le chemin

Trek du Cañon de Colca

Trek du Cañon de Colca

Trek du Cañon de Colca: les terrasses

Trek du Cañon de Colca: les terrasses

Trek du Cañon de Colca: la rivière Colca

Puis, nous descendons une demi-heure jusqu’à la rivière Colca, que nous retraversons et remontons une petite demi-heure jusqu’à l’oasis de Sangalle.

Trek du Cañon de Colca

Trek du Cañon de Colca

Trek du Cañon de Colca: l'oasis de Sangalle, où nous dormirons cette nuit

Trek du Cañon de Colca: l’oasis de Sangalle, où nous dormirons cette nuit

Trek du Cañon de Colca: cascada

Trek du Cañon de Colca: cascada

Trek du Cañon de Colca

Trek du Cañon de Colca

Trek du Cañon de Colca: champ de cactus

Trek du Cañon de Colca: champ de cactus

Trek du Cañon de Colca

Trek du Cañon de Colca: la rivière Colca

Trek du Cañon de Colca

Trek du Cañon de Colca: retraversée de la rivière Colca

Trek du Cañon de Colca

Trek du Cañon de Colca

Arrivés à l’oasis de Sangalle, nous découvrons notre logement, un peu plus grand et plus lumineux que celui de la nuit passée. Par contre, l’endroit est beaucoup plus touristique : nous nous ferons rejoindre en fin d’après-midi par plusieurs autres groupes qui font le trek en 2 jours. Il y a même une petite piscine !

Oasis de Sangalle

Oasis de Sangalle

Oasis de Sangalle: notre bungalow

Oasis de Sangalle: notre bungalow

Oasis de Sangalle: notre chambre

Oasis de Sangalle: notre chambre

Oasis de Sangalle

Oasis de Sangalle

Oasis de Sangalle

Ce midi, c’est patates avec une sauce au fromage et un petit peu de riz. Ouaiiiis 😉 Les Néerlandais, eux, commanderont des sandwiches en plus tellement ils ont faim 😉 Heureusement que nous avons emporté suffisamment de barres de céréales avec nous pour compléter ces repas frugaux.

L’après-midi, il commence à pleuvoir. Nous allons donc regarder la demi-finale de l’Euro, France-Allemagne, dans la cuisine avec les 5 Néerlandais et le Brésilien. Miss V, elle, n’arrivera qu’à la deuxième mi-temps. D’après Mister J, c’est pour cela que les Français ont commencé à mieux jouer lors de la deuxième mi-temps et qu’ils ont gagné 😉

Ce soir, nous avons droit à des spaghettis avec un peu de tomates, un peu d’oignons et un ou deux tout petits morceaux de viande. C’est le repas le plus consistant que nous ayons eu de tout le trek ! Normal, nous avons besoin d’énergie pour la fameuse remontée de demain matin.

 

Vendredi 8 juillet. Trek du Cañon de Colca – Jour 3.

C’est le jour que tout le monde redoute : la remontée jusqu’en haut du canyon. Lever à 3h50 pour partir à 4h20, avant tout le monde. Par contre, pas de petit-déjeuner avant de partir mais bien à la fin du trek. Hum ?! Avant de commencer l’ascension, nous mangeons donc une barre de céréales et une des bananes achetées la veille à l’oasis. Nous montons la première heure dans le noir à la lumière de nos lampes frontales. L’avantage de monter dans le noir, c’est que nous ne voyons pas ce qui nous attend ; nous ne sommes pas découragés 😉

Trek du Cañon de Colca: 3e jour,. Après 1h30 de montée dans le noir, le soleil commence à pointer le bout de son nez...

Trek du Cañon de Colca: 3e jour. Après 1h30 de montée dans le noir, le soleil commence à pointer le bout de son nez…

Alors, elle est si difficile que ça cette montée ? Non, la descente du premier jour s’avère en fait être la partie la plus difficile. Dès le début de la montée, notre guide donne un bon rythme : pas trop rapide, même plutôt lent. Parfait ! Petit à petit, le jour se lève, le canyon se dévoile à nous. Magique ! Après 1h30 de marche, le guide nous laisse monter seuls à notre aise jusqu’en haut. Nous garderons le même rythme et arriverons en haut au bout de 3h de montée (la moyenne) sans être jamais essoufflés. Comme dit Mister J : lorsqu’on marche à 80% de ses capacités, on peut marcher pendant des heures, même en montée. Mais lorsqu’on marche, comme beaucoup, à 100% de ses capacités ou plus, on est continuellement essoufflé, on grimace et on ne profite pas de l’ascension. En haut, certains avaient vraiment du mal à mettre un pied devant l’autre. Mais pourquoi aller si vite ? Pourquoi s’infliger tant de souffrances ? 😉 Cool, relax, c’est les vacances ! Oui mais certains essaient de faire un chrono (comme monter en 2h30, voire moins) ou arriver le premier de son groupe… Chacun son truc 😉 De notre côté, nous croyions souffrir pendant 3h et en réalité, contre toute attente, nous en avons vraiment profité pendant 3h, surtout lorsque le soleil s’est levé et que nous avons pu en même temps observer la belle vue sur le canyon. D’en haut, la vue sur les sommets enneigés est superbe !

Trek du Cañon de Colca

Trek du Cañon de Colca

Trek du Cañon de Colca: c'est de là en-bas que nous venons...

Trek du Cañon de Colca: c’est de là tout en-bas que nous venons…

Trek du Cañon de Colca

Trek du Cañon de Colca: le soleil se lèèève !

Trek du Cañon de Colca

Trek du Cañon de Colca

Trek du Cañon de Colca: we did it! Nous sommes en haut du canyon !!

Trek du Cañon de Colca: we did it! Nous sommes en haut du canyon !!

Trek du Cañon de Colca: we did it! Nous sommes en haut du canyon !!

Trek du Cañon de Colca: we did it! Nous sommes en haut du canyon !!

Arrivés en haut du canyon, il nous reste encore 45 petites minutes de marche à travers des terrasses pour arriver à l’endroit du petit-déjeuner, à Cabanaconde. Une bonne omelette, un bon petit pain, un maté de coca, et nous sommes requinqués !

Trek du Cañon de Colca: les terrasses de Cabanaconde

Trek du Cañon de Colca: les terrasses de Cabanaconde

Trek du Cañon de Colca: les terrasses de Cabanaconde

Trek du Cañon de Colca: les terrasses de Cabanaconde

Trek du Cañon de Colca: les terrasses de Cabanaconde

Trek du Cañon de Colca: les terrasses de Cabanaconde

Cabanaconde

Cabanaconde

Cabanaconde: notre groupe du trek

Cabanaconde: notre groupe du trek

Cabanaconde

Cabanaconde

Après 1h de route en minibus, nous nous arrêtons à un mirador qui offre une superbe vue sur les terrasses pré-incas (les plus hautes) et incas. Splendide !

Les terrasses de la vallée de Colca

Les terrasses de la vallée de Colca

Les terrasses de la vallée de Colca

Les terrasses de la vallée de Colca

Les terrasses de la vallée de Colca

Les terrasses de la vallée de Colca

Petit tour ensuite aux thermes extérieurs (eau jusqu’à 40°C). Mieux vaut arriver les premiers (comme nous) car ensuite, ils sont pris d’assaut par tous les autres groupes. Excellent pour détendre nos muscles endoloris et pour être propre avant notre bus de nuit de ce soir.

Maintenant que nous sommes bien détendus, nous prenons la direction de Chivay, où nous attend notre repas de midi. Comme nous n’avons pas mangé à notre faim depuis le début du trek (qui, soit dit en passant, ne coûte pas grand-chose), nous dévorons tous le buffet, qui coûte quand même 30 soles. Mais la faim n’a pas de prix 😉

Nous nous arrêtons ensuite au point le plus haut de notre périple : 4910m. Nous n’y resterons que 5 minutes car il y fait glacial. Certains Péruviens, peu habitués à la neige, s’adonnent, eux, à des batailles de boules de neige.

Alentours du Cañon de Colca: le point le plus haut de notre périple, 4910m, 4910m

Alentours du Cañon de Colca: le point le plus haut de notre périple, 4910m

Alentours du Cañon de Colca: le point le plus haut de notre périple, 4910m

Alentours du Cañon de Colca: le point le plus haut de notre périple, 4910m

Alentours du Cañon de Colca: le point le plus haut de notre périple, 4910m

Alentours du Cañon de Colca: le point le plus haut de notre périple, 4910m

Alentours du Cañon de Colca: le point le plus haut de notre périple, 4910m

Alentours du Cañon de Colca: le point le plus haut de notre périple, 4910m

Un peu plus loin, nous apercevons des alpagas, puis des vigognes et enfin des lamas.

Alentours du Cañon de Colca: des alpagas

Alentours du Cañon de Colca: des alpagas

Alentours du Cañon de Colca: des alpagas

Alentours du Cañon de Colca: des alpagas

Alentours du Cañon de Colca: des alpagas

Alentours du Cañon de Colca: des alpagas

Alentours du Cañon de Colca: des lamas

Alentours du Cañon de Colca: des lamas

Alentours du Cañon de Colca: des lamas

Alentours du Cañon de Colca: des lamas

Retour du Cañon de Colca vers Arequipa: des vigognes

Retour du Cañon de Colca vers Arequipa: des vigognes

Plus que 2h de trajet et nous arriverons à Arequipa, où nous prendrons un bus de nuit à 20h pour Cusco. 

2 thoughts on “Pérou: le Cañon de Colca

    • bdmadroite Post author

      Grâce à l’émission « RDV en Terre Inconnue » filmée au Pérou, j’avais retenu que les alpagas étaient plus petits et plus laineux que les lamas. Mais maintenant, j’ai aussi trouvé un autre moyen de les distinguer: les alpagas ont une tête qui ressemble à celle des moutons tandis que les lamas ont une tête qui ressemble à celle des kangourous 😉 Quant aux vigognes, elles sont toute fines et rousses. Facile de les reconnaitre, un peu comme une Miss V dans une foule 😉

      Signé: Dora l’exploratrice

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *